Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
communesalgeriennes

La commune et la LFC 2015

31 Juillet 2015, 18:21pm

Publié par haouès

Voici les disposition de l'ordonnance 15.01 du 23.07.2015 portant LFC pour 2015, JORADP N° 40 du 23.07.2015, qui concernent la commune

répartition de la TAP: ( J.O du 23.07.2015 N°40)

Ordonnance n° 15-01 du 23 juillet 2015 portant loi de finances complémentaire pour 2015.

« Art. 222. — Le taux de la taxe sur l'’activité professionnelle ............... (sans changement).......... Le taux de la taxe est ramené à un pour cent (1%), sans bénéfice des réfactions pour les activités de production de biens. Ce taux est réparti comme suit :

Part de la wilaya: 0,29 %. Part de la commune: 0,66 %. Fonds commun des collectivités locales: 0,05 %

Permis de construire.

Art. 20. — Il est créé deux articles 262 bis et 262 ter au sein du code des impôts directs et taxes assimilées, une nouvelle section « section 5 : coopération entre les services fiscaux et communaux » rédigés comme suit :

« Art. 262 bis — Avant le premier février de chaque année, les services communaux chargés de l’'urbanisme doivent transmettre aux services fiscaux territorialement compétents un état retraçant les permis de construire (nouveaux ou modificatifs) délivrés au cours de l’'année précédente. Les services communaux doivent transmettre d'’une manière spontanée ou à la demande des services fiscaux toute information ou document nécessaires à l’établissement des rôles d’imposition en matière de taxe foncière.

Les modalités d'’application du présent article sont fixées, en tant que de besoin, par une circulaire entre le ministre chargé des finances et celui chargé des collectivités locales ».

« Art. 262 ter. — La présentation d’'un extrait de rôles apuré, délivré par le trésorier communal, est nécessaire notamment pour l’'obtention des permis immobiliers ainsi que des actes portant conformité des constructions. La liste des documents nécessitant la délivrance de l’'extrait de rôles apuré est fixée, en tant que de besoin, par arrêté du ministre chargé des finances et celui chargé des collectivités locales ».